Chapitre 50 : Viens voir le Dr Naked

2019 est une des années les plus riches de ma vie.

En janvier, je lance mon site Parcours Positif et j’en fais la promo sur les réseaux sociaux. Ce site est surtout destiné aux personnes vivant avec le VIH et celles qui découvrent leur séropositivité. Je fais également un appel à témoignages et plusieurs personnes décident de partager leur histoire avec le VIH sur mon site. Belle preuve de confiance. Les retours sont très encourageants et je me sens reconnu dans la petite communauté de la lutte contre le VIH.

En février, je rejoins l’équipe de l’association « Vers Paris sans sida » (VPSS) en tant que community manager. C’est une expérience très intéressante. Une petite structure de quatre personnes dirigée par Eve Plenel et présidée par France Lert, deux femmes brillantes et importantes dans la lutte contre le VIH.

En mars, je lance les pages Facebook et Instagram du Dr Naked , l’avatar de VPSS pour le public gay. Elles rencontrent vite un vif succès.

En avril, je fais un petit « burn out » de réseaux sociaux. Entre mes comptes perso, Parcours Positifs, VPSS et Dr Naked je me retrouve à gérer douze réseaux en même temps (et douze messageries privées). C’est trop et ça commence à m’angoisser. Je décide de me préserver en enlevant toutes les notifications sur mon téléphone et en arrêtant de répondre aux messages privés le soir et le week-end.

Cédric est également très occupé. Il a fait une reconversion professionnelle dans l’associatif lui aussi. Il est chargé de mission communication et plaidoyer chez Actions Traitements, une petite mais très ancienne asso de lutte contre le VIH/sida. Et il consacre beaucoup de temps à AIDES où il vient d’être élu président de la Région Île-de-France. Un mandat qu’il prend à cœur et qui lui demande beaucoup de temps et d’énergie. Je suis tellement fier de son parcours.

Fin juin, je participe à la Marche des Fiertés parisienne sur le char de la ville de Paris. À un moment je me retrouve en haut du char avec Anne Hidalgo qui lance des tee-shirts à la foule, c’est un moment assez surréaliste.

Le même jour, on lance une grosse campagne de dépistage « Au labo sans ordo ». Et je me retrouve à devoir photographier la maire de Paris main dans la main avec le « Dr Naked » !

LIENS DE COMMANDE DE LA VERSION PAPIER

CHAPITRE PRÉCÉDENT

CHAPITRE SUIVANT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s