« Nous devrions te botter le cul » : STOP à la culpabilisation des personnes vivant avec le VIH !

Cas d’école : si on devait écrire un manuel sur la pire façon de réagir à un coming out séropo je crois qu’on se servirait de cet article publié dimanche 22 septembre sur un blog gay nommé « Inverti » (déjà le nom du blog au secours…)

RIEN ne va dans cet article. RIEN.

Quelques éléments de contexte, samedi 21 septembre au soir un jeune homme gay fait son coming out séropo sur Twitter dans un thread courageux et il reçoit de nombreux messages de soutien.

Le lendemain un article est publié par un certain blogueur qui se fait appeler « le Marquis ».

Le texte se veut un soutien à un ami, un « frère » même. Sauf qu’au lieu de le soutenir, le discours est hyper culpabilisant. « Le Marquis » écrit « nous devrions te botter le cul » ou encore « nous lui en voulons ».

Qui est ce « nous » ? Pourquoi lui en vouloir ? C’est lui qui va vivre avec le VIH toute sa vie. Pas toi.

J’hallucine. Quelle idée tordue de faire culpabiliser un garçon qui se sent déjà très mal et qui demande juste un peu d’empathie.

Plus tard le blogueur s’enfonce dans une stigmatisation morbide des personnes vivant avec le VIH, il écrit  « Pense-t-il vraiment que je vais soutenir ma main droite levée sur son cercueil ? »

Euh seriously? Quel cercueil ? Ton « frère » ne va pas mourir du sida. Il va avoir accès rapidement à un traitement qui va lui permettre de rester en bonne santé et de ne pas transmettre le VIH.

L’auteur joue-t-il consciemment sur la confusion VIH/sida ou est-il coincé dans une faille spatio temporelle en 1990 ?

Il finit son texte larmoyant et pathétique en écrivant « Les larmes coulent… de rage » et en invectivant ses lecteurs à se protéger « par pitié protégez-vous » comme si son « frère » l’avait bien cherché son VIH, lui, il n’avait qu’à se protéger… A vomir.

Le même jour un certain Mark Back publie l’article en question sur le groupe Facebook « Santé LGBT » avec en légende :  

« Je ne veux jamais plus avoir à écrire de tels articles. Non, jamais.
Perso, j’en ai toujours la gorge nouée.
Il pleut, non, aujourd’hui.
Protégez-vous. »

Je lui laisse le bénéfice du doute, il est peut être vraiment secoué par l’annonce de son ami qui a l’air très proche de lui.

Problème, je contacte le twittos en question qui fait partie de mes abonnés et il me révèle qu’ils ne sont pas amis : « Non ce n’est pas un ami, c’est quelqu’un qui est venu me voir suite aux tweets que j’ai posté ce week end. Il m’a dit qu’il voulait faire un article, il la fait. Mais j’ai survolé rapidement ça, pas eu le temps de lire. Je n’étais moralement pas bien » (tweet public en réponse à un de mes tweets).

Je réalise donc que cet obscur blogueur s’est servi de la détresse et de la vulnérabilité d’un garçon dont il n’est pas du tout proche pour écrire un pamphlet larmoyant et culpabilisant.

Je suis très en colère. Je ne suis pas le seul. Plusieurs personnes sur le groupe santé LGBT l’invectivent. Mais il reste sur sa position et il s’enfonce même en affirmant que l’espérance de vie d’une personne séropo est 20 ans de moins qu’une personne séroneg !`

C’est scientifiquement faux bien sûr et ça ne fait qu’entretenir une représentation morbide des séropos basée sur les années sida : la maladie, la souffrance, la mort.

Désolé mais ce n’est pas la réalité d’une personne diagnostiquée en France en 2019.

Pourquoi affirmer de telles mensonges ? Juste pour le plaisir de stigmatiser les séropos ou cette fameuse faille spatio temporelle de 1990 ?

Quoi qu’il en soit cet article m’a foutu la rage et je demande à son auteur de bien vouloir le retirer.

Stop à la culpabilisation et la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH !`

Update mardi 24 septembre 2019, 21h : L’association Actions Traitements publie une lettre ouverte pour dénoncer l’article d’Inverti.

Update 2, mercredi 25 septembre 2019, 12h : Le jeune homme qui a fait son coming out séropo a contacté l’auteur de cet article pour lui demander de le retirer. Refus catégorique de l’auteur. Le propriétaire du blog Inverti a également refusé…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s