Mon Top 10 personnages Queer Séries TV

img_1509

Je suis un gros fan de séries TV, en particulier de soap américains mais chut c’est mon secret honteux (voilà d’où vient mon pseudo sur les réseaux sociaux, Alexis Colby jouée par Joan Collins étant ma TV bitch préférée de tous les temps!). Pour ce blog je me suis amusé à compiler les 10 personnages Queer de séries télé qui m’ont le plus marqué. C’est une liste purement subjective basée sur mon ressenti personnel donc forcément il manquera de grandes séries que je n’ai pas (encore) vu ou qui m’ont moins marqué.

Steven Carrington (« Dynasty » joué par Al Corley 1981-1982 puis Jack Coleman 1983-1998 et James MacKay en 2017/2018) 

Le tout premier personnage gay de l’histoire de la télé américaine joué par Al Corley. Je vous rappelle qu’on est en 1981 au tout début de l’ère Reagan. C’est aussi l’année de la découverte des premieres cas de SIDA aux USA et c’est aussi mon année de naissance et celle de Britney (coincidence? Je ne crois pas…). Moi je découvre Dynasty en 1995 en regardant des rediffusions en français avec ma maman (so Gay I know!) mais j’ai 14 ans et ça me fait du bien de voir un personnage gay. Bon il faut quand même avouer que la chaine ABC qui diffuse Dynasty aux USA est assez frileuse avec ce personnage. On lui écrit quand même une histoire d’amour avec une femme Sammy Jo (jouée par la jeune Heather Locklear) avec qui il a un enfant bien sur. Et a chaque fois qu’il tombe amoureux d’un homme ça finit en drame. Dans la season finale de la première saison Blake Carrington son père vieux réac tue le mec de Steven, un crime homophobe atroce pour lequel il sera inculpé puis… acquitté!  En 1985 a lieu la mythique season finale  « Massacre de Moldavie » durant laquelle suite à un attentat à la mitraillette en plein mariage royal la plupart des personnages sont laissés pour morts (je soupçonne d’ailleurs « Game Of Thrones » de s’en être inspiré pour leur « Noces Pourpres)… 4 mois plus tard lors de la season premiere on découvre en fait qu’un seul personnage est vraiment mort et devinez qui? Luke, le mec de Steven… Dans le reboot de Dynasty en 2017, Steven Carrington est un gay assumé, son père est toujours réac mais il ne tue pas son gendre et Sammy Jo est devenu un homme (joué par la bombasse latino Rafael de La Fuente ) ouf l’honneur est sauf!

Jack McPhee (« Dawson », joué par Kerr Smith 1998-2003)

Alors on est en 1999, j’ai 18 ans, je suis en Terminal L au Lycée Jean Cocteau (ça ne s’invente pas) à Miramas (petite ville sans intérêt prés de Marseille), j’ai envie de faire mon coming out auprès de ma meilleure amie Paméla (sa maman était fan de Dallas hi hi) mais je ne sais pas comment le faire. Et c’est alors que Jack, le brun ténébreux de Dawson que tout le monde regarde le samedi après midi sur TF1 fait un coming out retentissant! Le lendemain de la diffusion on est dimanche soir, je sors de mon bain, je prends mon courage à 2 mains, j’appelle Pam et je lui dit que je suis comme Jack! Problème, Pam n’a pas vu l’épisode de la veille et en est restée à l’épisode de la semaine d’avant où Jack déclare sa flamme à sa meilleure amie! Grand moment de solitude mais Pam comprend vite où je veux en venir. 20 ans plus tard on est toujours des amis proches et je suis le parrain de son fils. On a jamais revu Jack par contre…

Eddie (« Looking » joué par Daniel Franzese 2014-2016)

Je suis pas fan de « Looking », les épisodes sont trop courts, les histoires pas assez développées et Patrick, le personnage principal est une tête à claque! Mais j’adore les personnages secondaires et mon chouchou c’est Eddie : Gros, séropo, folle, militant, clubeuse, il assume tout et avec une joie de vivre et une auto affirmation qui inspirent le respect. C’est un personnage qui fait du bien aux minorités dans la minorité. On ne le voit pas assez malheureusement mais il a le mérite d’exister.

Elektra Abundance (« Pose » jouée par Dominique Jackson en 2018)

Prenez Joan Collins, Grace Jones, Diana Ross et Diahann Carroll et vous avez Elektra Abundance, la flamboyante Diva transgenre de la géniale série « Pose ». Je l’ai choisi parmi une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres car derrière sa carapace de femme froide et égoiste se cache en réalité, une femme très vulnérable et pleins d’insécurités. Et puis elle a les meilleures robes!

Henry Best (« Cucumber » joué par Vincent Franklin en 2015)

Moins connue que Looking ou Sense 8, « Cucumber » est pour moi LA meilleure série gay à ce jour. Les personnages sont crédibles, divers, pas forcément beaux mais hyper touchants. Et le personnage de Henry Best résume bien, la cinquantaine, chauve avec un peu de bide, presque plus de vie sexuelle avec son mari, il va essayer de redonner du peps à une vie rangée et plan plan et on a envie de suivre ses aventures jusqu’à la fin. C’est presque frustrant qu’il n’y ait qu’une seule saison. Les personnages secondaires sont hypers attachants aussi notamment ceux du spin off « Banana ».

Connor Walsh (« How To Get Away With Murder » joué par Jack Falahee depuis 2014)

Ah Connor… le bogosse  gay queuetard qui enchaine les plans culs avant de tomber amoureux du nerd séropo. Mine de rien merci Shonda Rhimes qui réussi l’exploit de parler de PrEP, couple séro different et de Grindr sur une chaine nationale américaine qui appartient au groupe Disney!

Piper Chapman (« Orange Is The New Black » jouée par Taylor Schilling depuis 2013)

Piper c’est un peu la copine lesbienne rêvée. Elle est intelligente, baddass, à fond dans la convergence des luttes mais aussi fragile, maladroite et un poil auto destructrice. On a juste envie de la voir sortir de prison et se marier avec son amoureuse car elle en a pris plein la gueule depuis le premier épisode.

Lafayette Reynolds (« True Blood » joué par Nelsan Ellis 2008-2014)

Pédé, noir et folle! C’est l’ancêtre de Kiddy Smile en fait lafayette! Il assume tout, il a un sex appeal de ouf! Et on rêve de voir sa sex tape avec son boyfriend Jesus (se prononcé rézus)

Chris Keller (« Oz » joué par Christopher Meloni 1998-2003)

Bon on va pas se mentir, l’univers carcéral masculin fictif est une usine à fantasmes pour beaucoup de gays et j’en fait partie! Et je dois avouer que quand j’ai découvert « Oz » à 18 ans j’avais une furieuse envie d’être enfermé dans la même cellule que Keller. Un personnage complexe, sociopathe mais, je crois, sincèrement amoureux de Beecher, enfin l’amour tel qu’il peut être envisagé en prison quoi…

Jack McFarland (« Will & Grace » joué par Sean Hayes 1998-2006 puis depuis 2017)

Dans Will & Grace, il y a les personnages principaux Will & Grace boring et insipides et puis il y a Jack & Karen, les personnages secondaires qui méritent leur propre spin off tellement ils sont drôles et pas politiquement correct. Karen est alcoolique, tyrannique et folle. Jack est alcoolique, tyrannique et encore plus folle.

7 réflexions au sujet de “Mon Top 10 personnages Queer Séries TV”

  1. Sans oublier – la fantastique lesbienne jouée par Camille Cotin dans 10% – JP dans Clara Sheller sur France 2 il y quelques années – la quasi totalité des personnages de Queer as folk – David (et son mari flic) dans Six Feet Under (la meilleure série de l’univers intersidéral !!) – Callie dans Grey’s anatomy qui fait une bisexuelle formidable…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s